16 : Jesus and Mary Chain et la noisy pop

Avec l’album « Psychocandy » qui sort en 1985, The Jesus and Mary Chain réussissent une greffe inédite entre la pop des Beach Boys, la noirceur du Velvet et le minimalisme de Suicide. Cet album impose un nouveau genre appelé noisy pop pour lequel le label Creation (Ride, The Boo Radleys, My Bloody Valentine..) jouera un rôle déterminant.
La descendance de cette vague se retrouve de nos jours dans les oeuvres de formations comme The Horrors, The Raveonettes, A place to bury strangers ou Yuck.