Actualités

Monogrenade

publié le 20 juillet 2011 -  Catégorie : Actu Idée de prog

Cette année, c’est quelques diz

 

 

 

 

"Cette année, c’est quelques dizaines de neurones qu’on laissera, avec joie, dans les dédales soniques et constructions pop passionnantes de Monogrenade : le son du groupe réussit à faire des carrés avec des ronds, son alchimie toute particulière parvient à transformer le kraut en or, les chansons raides et anguleuses sont des caresses mélodiques pour les synapses englués, d’une grande classe et visuellement impressionnant, le groupe est déjà très efficace et joliment habité sur scène. Vous en entendrez parler dans les prochains mois : aucun des délégués n’est resté indifférent à ce qui restera comme l’une des révélations du festival." Thomas Burgel / Les Inrockuptibles

Formé de Marianne Houle, François Lessard et Mathieu Collette, Monogrenade voit le jour en 2008, au moment où Jean-Michel Pigeon fait le grand saut et décide de sortir de l’ombre ses compositions et de les porter au bout de ses bras. Auteur-compositeur depuis les premiers jours, il faut qu’une année et demie passe aux côtés du groupe Winter Gloves en tant que guitariste pour faire comprendre à Jean-Michel que sa place est ailleurs, au centre de ses propres inspirations musicales. Composant la totalité des pièces en groupe, Monogrenade présente un EP de 8 chansons en juin 2008, qui fut fort bien reçu de la critique et du public. « Réalisation soignée mais vivante, arrangements variés... Industrie queb, prends note: c’est comme ça qu’on fait de la pop moderne en 2009 » campe le Nightlife magazine peu après la découverte du EP. Par la suite, Christophe Collette, le frère de Mathieu, réalise pour le groupe un vidéoclip époustouflant en stop-motion pour la pièce Ce soir. Véritable happening sur le web, le vidéoclip en est à plus de 175 000 vues! Pas mal pour un premier vidéoclip d’un groupe inconnu!

En 2010, le groupe signe un contrat de disque avec Bonsound Records et participe peu de temps après aux Francouvertes pour terminer en 3e place. Jouissant d’une belle visibilité grâce au concours, Monogrenade termine l’année en donnant quelques concerts à travers la province, notamment un concert intime et inspirant aux FrancoFolies de Montréal sous un ciel étoilé, devant une foule attentive et charmée. En novembre 2010, le groupe participe à l’événement M pour Montréal et assure avec un spectacle étonnant. Les délégués français présents n’en reviennent tout simplement pas et plusieurs offres de programmation de spectacles en France déferlent rapidement. Surpris et heureux, le groupe poursuit l’enregistrement de son premier album qui verra le jour le 1er mars 2011 sur étiquette Bonsound Records.