Web Reporter

Report

publié le 26 avril 2016 -  Catégorie : Web Report

Nada Surf + Arman Méliès

Le rock était représenté en force ce mercredi soir à la Rodia avec la présence exceptionnelle des américains de Nada Surf venus présenter leur nouvel opus, You know who you are.

En première partie, nous retrouvons Arman Méliès, un timide auteur-compositeur à l’avenir très prometteur. Il nous présente ses compositions personnelles et embarque le public dans son univers. Il est accompagné par Antoine Kerninon, son batteur, avec lequel il crée tout au long du set une véritable alchimie. Les deux musiciens prennent plaisir à jouer ensemble, mais c’est hélas au bout d’un court set qu’ils laissent la scène à la tête d’affiche de la soirée.

Nada Surf étaient attendus par un public averti. Le set commence à peine que tout le monde reprend en chœur les chansons proposées, qui seront un mix des anciens albums, compilés au dernier opus sorti. Les tubes du groupe ne sont bien évidemment pas épargnés, Inside of Love, Blonde on Blonde, Popular et Always Love font le bonheur du public venus en nombre ce soir. Les musiciens sont très souriants et communiquent beaucoup : en effet, comme le précise dès le début du show Daniel Lorca, le bassiste du groupe, ils parlent très bien français ! Il explique également que cela favorise la proximité avec le public, qui lui crie donc des mots d’amour.

Plus d’1h30 s’écoule, dont un rappel d’un bon quart d’heure, et le concert se termine déjà. Pas le temps d’être déçus, le groupe propose un mini-aftershow en acoustique au bar tout de suite après la fin du concert, et c’est en petit comité qu’ils jouent à nouveau de nouvelles chansons, pour le plus grand bonheur des fans bisontins.

 

Marion Arnal