Actualités

retour sur...

publié le 4 mai 2015 -  Catégorie : Actu

Robert Stevie Moore & Victor Lovera – Herald, Goods (1972)

R Stevie Moore, Herlad, Goods

Il est des pochettes qui vous attire l’oeil et ce, pas forcément pour des bonnes raisons. Dans le cas présent, la photo juste posée sur un fond saumon, ressemble plutôt à celle d’une bande de potes étudiants des années 70, et les cheveux long de certains ne suffisent pas à les déterminer comme des musiciens.

L’auteur de ces lignes, toujours hardi lorsqu’il s’agit d’acheter des disques au hasard, supputait que la sobriété de la pochette devait cacher quelques pièces un peu bricolées et très certainement lo-fi. Sa témérité fut récompensée lorsqu’il découvrit un ensemble de chansons non seulement plaisantes mais aussi bien travaillées, en dépit d’une production que l’on devine restreinte, quoique de qualité.

Robert Stevie Moore est né à Nashville, ce qui est déjà un signe, son père était un musicien qui enregistra avec les plus grands. R Stevie Moore ou RSM a, depuis très jeune, composé des milliers de chansons, la plupart du temps chez lui, qu’il diffusait lui même en K7, puis en mp3 : un véritable artiste oublié et reclus qui obtint néanmoins la reconnaissance de ses pairs sur le tard.

Victor Lovera, était un ami de RSM et n’a pas fait grand chose d’autre de connu, musicalement parlant, que ce disque – avant de mourir en 1998. Le label français 2000 records a donc réédité (après remasterisation) Herald, Goods en 2014, ce qui est une riche idée. On regrette cependant qu’aucune note n’accompagne ce vinyle à la présentation austère. Certes la musique se suffit à elle même, un folk lumineux à peine teinté d’un psychédélisme discret, de belles mélodies entraînantes, Herald, Goods est une vraie bonne surprise. Néanmoins, il est un peu dommage, à mon sens, de rééditer un vinyle avec zéro info sur l’artiste et sur l’album.