Contrat Social

mercredi 11 janvier 2012 à 10h30

Dans le cadre de son pôle de recherche Contrat Social qui a pour dessein d’interroger l’histoire ouvrière, sociale et culturelle de la ville de Besançon, l’Institut Supérieur des Beaux-Arts a, cette année, réinvestit le passé de l’usine de la Rhodiacéta. D’une part, par l’expérience pédagogique de Gilles Picouet avec les élèves de l’école et le collectif « Faïdos sonore » qui en mai dernier ont travaillé sur la construction d’une mémoire sonore de la Rhodiacéta grâce aux témoignages d’ouvriers notamment au sujet des grèves de 1967 qui ont alors non seulement bousculé les rapports sociaux, mais également permis aux ouvriers de s’émanciper par la culture ; et d’autre part, par l’exposition « À bientôt j’espère » de Benjamin Sabatier au centre d’art le Pavé Dans La Mare (du 17 novembre 2011 au 14 janvier 2012) qui emprunte son titre au film sur l’usine réalisé par Chris Marker et Mario Marret.

La tenue d’une journée d’études au sein de La Rodia dit beaucoup de l’engagement de l’ISBA vis-à-vis de ce passé bisontin ; elle se veut le prolongement et la réunion des questionnements soulevés par ces deux événements. Outre les conférences de Frank Georgi (maître de conférences en Histoire -HDR à l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne et directeur du laboratoire d’Histoire contemporaine sur l’histoire du mouvement ouvrier), de Didier Semin (professeur d’histoire de l’art à l’Ensba de Paris), et la projection du film de Sébastien Juy (réalisateur), cette journée d’étude sera aussi l’occasion pour les élèves de l’ISBA et Gilles Picouet (artiste et professeur à l’ISBA) de présenter leur production réalisée avec le collectif Faïdos sonore. Et pour clore ce moment, une table ronde menée par Laurent Devèze, directeur de l’ISBA, et Stéphanie Jamet-Chavigny (chercheur et professeur à l’ISBA) réunira l’ensemble des intervenants.

 

Matinée

 

10h30-11h30 Restitution sonore de l’atelier « Hors les murs » organisé par Gilles Picouet avec la collaboration

les artistes du collectif « Faïdos sonore ».

 

11h30 - 12h30 Didier Semin, professeur d’Histoire de l’art, Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

 

Après-midi

 

14h00 - 15h00 Frank Georgi, maître de conférences (HDR) et directeur du laboratoire d’Histoire contemporaine sur l’histoire du mouvement ouvrier en Histoire contemporaine à l’Université Paris 1-Panthéon

Sorbonne.

 

15h00 - 16h00 Table-ronde autour du mouvement ouvrier avec Frank Georgi, Didier Semin, le collectif « Faïdos sonore », Sébastien Juy, Laurent Devèze, Gilles Picouet, Stéphanie Jamet-Chavigny.

 

16h00 - 17h00 Projection du film de Sébastien Juy

Organisé par ISBA et le Pavé dans la Mare

Tarifs :