post punk legend / funk / electro

A Certain Ratio + Vox Low

samedi 27 novembre 2021 à 20h30

A Certain Ratio
Leur premier single « All Night Party » était la première sortie du label Factory et peu après ils sont rejoints par le batteur Donald Johnson qui donna au groupe ce groove, et ce feeling funk presque jazzy indispensable. À leurs débuts, chez Factory, ils enregistrent avec le producteur Martin Hannett (le Phil Spector post-punk), des singles très impressionnants tels que « Flight », l’énorme « Do The Du » ou encore la reprise « Shack Up ». On peut dire que ce groupe est le premier de la scène de Manchester à mixer la house music à l’esprit originel du punk, cela avant New Order et les Happy Mondays. Le premier album To Each (avec « Felch ») est enregistré à New York et le groupe s’affirme davantage et s’éloigne de Manchester et de Factory. D’autres membres viennent un temps s’ajouter à la troupe comme Martha Tilson (voix, percussions) ou Andy Connell (claviers). Albums, Maxis et autres se suivent tout au long des années 1980. Aujourd’hui le groupe existe toujours malgré les changements de personnel, notamment avec le départ de Simon Topping en 1983 (qui rejoignit ensuite Quando Quango). L’influence et l’héritage de ce groupe sont impressionnants.



Vox Low
L'heure est à l'urgence punk, au Krautrock dépressif et squelettique ainsi qu'à la grande hypnose chamanique. Vox Low sur scène c’est une version acid-house de Jesus & Mary Chain, qui débarque maintenant sur un label à l'attitude effrontément rock'n'roll. Vox Low se tient droit sous une pluie glaciale et acide, en surfant avec classe entre les influences sixties-rockabilly et la techno froide et minimale du côté de Cologne ou de la Zoologischer Garten Station de Berlin. 
Vox Low sort le disque que l'on attendait plus, celui qui capte l'esprit d'un monde en marche, à l'attention d'une foule de laissés pour compte, qui ont un genou dans le caniveau mais qui refusent d’abdiquer devant le cynisme ambiant. Une œuvre sombre, vénéneuse, nihiliste et érudite pour tous ceux qui vénèrent «Screamadelica» de Primal Scream, Gary Numan et qui font la queue au Berghaim avec les poches vides mais la tête plein d’idéaux.

post punk legend / funk / electro

Tarifs : Préventes 12/9 € avec la Carte Rodia

en plus du concert

Le PASS SANITAIRE est demandé pour cet événement.
Plus d'infos par ICI