Cumbia

Cumbia Ya !

vendredi 8 septembre 2017 à 20h30

En coproduction avec le Festival de musique de Besançon Franche-Comté
Les onze musiciens de ce combo colombien à la solide réputation réchauffent depuis dix ans les nuits parisiennes. Ils enflamment de leurs arrangements millimétrés une cumbia moderne et jouissive. Nourris par le jazz du début de siècle et fidèles à l’héritage du grand compositeur Lucho Bermúdez, les musiciens de cet ensemble ont su malaxer la tradition d’antan pour nous offrir un résultat fini et actuel aux saveurs d’autrefois. A bailar !


Dès 20h30 au bout du parking de la Rodia
Concert d’ouverture
Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
Norah Amsellem, soprano
Jean-François Verdier, direction

Gioacchino Rossini : La Pie voleuse (ouverture)
Giuseppe Verdi : La Force du destin (ouverture)
Pietro Mascagni : Cavalleria rusticana (ouverture)
Ottorino Respighi : Les Pins de Rome (extrait n°4)
Airs d’opéra extraits de :
Alfredo Catalani : La Wally
Giuseppe Verdi : Un Bal masqué | Les Vêpres siciliennes
Giacomo Puccini : Tosca | Turandot

Moment fort et populaire, l’ouverture du Festival sur les rives du Doubs prend cette année des accents italiens : florilège de grandes pages symphoniques de Rossini, Verdi, Mascagni et Respighi, en miroir d’airs d’opéras célèbres interprétés par la délicieuse soprano Norah Amsellem, une des grandes artistes lyriques actuelles. C’est tout naturellement l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, sous la baguette de Jean-François Verdier, qui ouvrira cette édition anniversaire. Bellissimo !

Mise en lumière
Collectif Spotlight
Projections sur la Citadelle Vauban, mur d’eau en images et « totem photographique »

À l’occasion de la 70e édition du Festival, le collectif bisontin Spotlight nous immerge dans un univers poétique et contemplatif mêlant images du Festival et créations visuelles, dans des regards croisés entre passé et présent. Tandis qu’une « pièce montée » revient sur 70 ans de musique, la Citadelle et le Doubs s’habillent de lumières...

Cumbia

Tarifs : Billets gratuits à retirer le 8 septembre à partir de 10h à la billetterie du Festival (Kursaal) ou en ligne et à partir de 18h à La Rodia (maximum 4 places par personne)